La découverte de la céramique en 1989 a donné à ma vie une orientation complètement différente.

Après trois ou quatre séances d'initiation aux différentes techniques de façonnage, la lecture, très attentive,  d'ouvrages techniques (Rhodes - Montmolin etc...) fut très utile.

Mais la véritable formation est d'expérimenter par soi-même en étant à l'écoute lors de rencontres avec d'autres céramistes.

Le grès émaillé à haute température m'emmena vers une recherche constante sur les émaux.

Mon intérêt, quelques années après, pour la technique dite "raku" vient sans doute de l'aspect ludique  du jeu avec le feu (enfournement et défournement pièce par pièce à four chaud).

Au fil des années, je me suis passionnée à dévoyer cette technique pour en faire autre chose. Par exemple, mes pièces sont cuites à 1150° ce qui leur donnent une solidité et surtout me permet de travailler sur des gammes d'émaux beaucoup plus riches.

Le façonnage des pièces, toujours unique, est réalisé à la main: colombin modelé, plaques, ajouts d'éléments d'argiles travaillés de l'intérieur etc...En fait, le façonnage est une sorte d'évidence: utiliser la technique qui convient le mieux à la forme de la pièce. Lorsque je commence une pièce, elle a été pré-conçue dans ma tête et par des dessins, croquis préalables.....Besoin de visualiser avant de créer...

J'aime ce raku qui permet d'alterner, sur une même pièce, des surfaces formidablement douces (raku nu) des surfaces très rudes (fortement chamottées) et jouer en même temps avec des gammes de couleurs mates ou lustrées.

 

Depuis quelques années, je réalise régulièrement avec le peintre Gérard Marchand des tableaux en duo:

céramique raku et peinture à l'huile

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Four r s

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 15/01/2019